Jean-François Copé


Passage au 80 km/h, revalorisation des allocations chômage, nette hausse du prix du gaz et augmentation du prix de certaines cigarettes Tout ce qui change ce 1er juillet.

De plus sommes nous également limité à heures de travaille annuel comme nos collègues? Du lundi au jeudi de 9h00 à 12h30 et de 14h00 à 18h00 Le vendredi:

«Droit et devoir de gouverner»

Exceptions à la déclaration commune L'année du pacs. Un régime dérogatoire permet de conserver sa déclaration individuelle l'année du pacs, mais uniquement cette forextrade.cf d'autres termes, les deux conjoints effectuent, s'ils le souhaitent, une déclaration personnelle chacun pour l'ensemble de leurs revenus de l'année entière (comme avant le pacs).

Création de l'opération Aménagement de la bibliothèque. Le permis de construire étant accordé, les travaux peuvent commencer, même si toutes les subventions ne sont pas encore attribuées. Subvention exceptionnelle au réseau de chaleur. Les explications ne sont pas très claires, le doute subsiste quant au remboursement, par la suite, de cette subvention au budget principal. Attribution de compensation par l'Intercommunalité. Courant , la gestion de la salle polyvalente va revenir à la commune.

Petits appels entre amis dans la journée pour décaler la séance d'une heure, sans information du nouvel horaire sur le panneau d'affichage. Pas très sérieux et pas très respectueux pour les citoyens désirant assister à la séance. Légal ou pas légal? Dans cet imbroglio quel est l'investissement du minotier propriétaire de l'actuelle boulangerie? Ce que le maire oublie de dire, c'est que le l'EPFL travaille comme une banque et que des intérêts à payer par la commune seront appliqués sur ces transactions.

Peu de changement à première vue: Vous n'y trouverez plus les journaux qui sont maintenant à l'Encantadô, mais le coin librairie est toujours là. Ayant privilégié une réouverture rapide, Michel et Jean-Christophe effectueront un peu plus tard les quelques travaux qui leur permettront de proposer un service de petite restauration rapide en plus du bar.

Vendredi 13 octobre, Jérémy et ses collègues avaient concocté une sympathique soirée avec au programme des animations et rencontres ludiques pour petits et grands à partir de 17 h: Après la re naissance de 2 commerces l'Encantado et le Goût des Autres , nous déplorons la disparition du café "L'Escala". Par contre, un projet d'hôtel-restaurant est en gestation à la gare mais nous n'avons pas encore de précision quant à la date où ce nouvel établissement devrait voir le jour.

Séances de Yoga Mairie de Bedous. Les jeudis, entre 16 h 30 et 20 h 2 séances au choix d'1 h 30 chacune. Les cours ont commencé le 7 septembre ; il est possible à tout moment de commencer l'activité. Cette rentrée scolaire est celle des changements, avec la mise en place du nouveau RPI Accous-Bedous et le retour à la semaine de 4 jours.

Le conseil d'école d'Accous avait voté le maintien à 4,5 jours mais, le conseil municipal de Bedous ayant déjà entériné le retour à 4 jours, il fallait que les rythmes scolaires soient harmonisés entre les deux établissements désormais regroupés.

Grand changement pour les élèves mais aussi pour les enseignants. Les écoles de Lées-Athas et Osse en Aspe ont définitivement tiré les stores mais Etsaut continue à accueillir les enfants de la haute vallée où les effectifs restent stables.

A Bedous, nous assisterons à un chassé-croisé de bus le matin et le soir à la sortie des classes. Pour assurer la sécurité, le maire un pris un arrêté réglementant la circulation qui sera interdite aux autres véhicules entre la place et l'école le matin, de 8 h 30 à 9 h, et le soir, de 16 h 30 à 17 h. Le Rezo Pouce, vous connaissez? Vous en avez peut-être entendu parler mais c'est quoi au juste?

C'est un réseau d'autostop auquel sont affiliées les communes de la vallée sauf Sarrance et Lourdios. Pour en savoir un peu plus, vous pouvez cliquer ici. Dans les communes concernées, vous trouverez des arrêts. Le site vous dira aussi que ce réseau est fait pour venir en complément des transports en commun. Ce qui nous donne l'occasion de re parler de ces fameux transports en vallée Nous avons donc ici: Nous sommes donc bien servis!

Ne confondez pas les panneaux! Les verts, c'est le Rezo Pouce pour les auto stoppeurs. Les bleus, c'est la nouvelle signalétique pour le stationnement à Bedous vous aviez remarqué? Les autres bleus, sur le parking, ce sont les places "handicapés". Levez le nez pour les voir, il n'y a pas de matérialisation au sol. Ne confondez pas avec les panneaux "cercle bleu", ceux-là c'est pour les dons d'organes. Et ne cherchez plus les panneaux marrons du PNP, ils ont disparu.

Cela vous évitera dorénavant de les confondre avec la signalétique touristique Il y aura bientôt plus de panneaux que de fleurs à Bedous. En , la commune de Bedous a adhéré à la charte du Parc National des Pyrénées et a signé une convention d'application que vous pouvez trouver ici. C'est sûr qu'il y avait du boulot et qu'il fallait s'en occuper Ici, la photo d'un tableau de du peintre Rez, qui orne actuellement les murs ou le grenier d'une maison girondine.

Vous reconnaîtrez sans peine le paysage Pour les résultats classiques village par village, vous pouvez consulter le site de La République. En France, il y a 45,7 millions d'inscrits sur les listes électorales. Il est à noter que si les votes blancs étaient comptabilisés, cela aurait été le choix des électeurs qui n'ont voté Macron que pour faire barrage à Le Pen. A l'échelle nationale, le régional de l'étape amateur n'a rien pu faire contre les professionnels.

Certains seront déçus, d'autres seront soulagés La Gaule Aspoise souhaite une bonne ouverture à tous les pêcheurs et les informe qu'un lâcher de truites aura lieu ce jour-là au barrage de Bedous.

Depuis une vingtaine d'années, de gros projets tels que le tunnel du Somport ou le rétablissement de la ligne devaient revitaliser la vallée. Force est de constater que la démographie est pourtant en baisse constante.

Une des conséquences concerne nos écoles. D'année en année, des postes sont supprimés et maintenant sonne l'heure de la restructuration pour les établissements du vallon.

Une restructuration dont les modalités sont encore assez floues. Après moultes réunions entre les élus, les parents, les enseignants, la sous-préfète, et les inspecteurs de l'Education Nationale, on semble s'orienter vers 2 pôles, Accous et Bedous. Après l'école de Lées-Athas, c'est donc l'école d'Osse qui fermerait ses portes, malgré l'opposition du conseil municipal. Un village qui perd son école est un village qui meurt un peu plus et cette triste fatalité n'a en effet de quoi réjouir personne.

Y aurait-il eu quelque chose à faire pour éviter d'en arriver là? Il est évident que l'économie en berne et le manque d'emploi sont des freins à l'attractivité de notre vallée et d'autres territoires similaires.

Si vous vous demandez ce que va devenir cet endroit et ce qu'est exactement un tiers-lieu, vous pourrez vous renseigner lors de cette réunion publique. Voir les articles précédents pour les plus courageux! Comme quoi, quand on veut, on peut La facture est toujours annuelle. Force est de constater que depuis la fermeture du magasin de la presse, rien ne va plus comme avant.

Le "Petit Casino" a fermé lui aussi ses portes, l'Escala vivote, et maintenant au tour de la pharmacie, qui connaît quelques problèmes de trésorerie: Heureusement, le boulanger et le boucher tirent encore leur épingle du jeu et la Petite Epicerie finalement a récupéré un peu de clientèle.

On ne peut pas passer sous silence que quelques commerçants arrivent à l'âge de la retraite: Dans le cadre d'une rencontre avec nos nouveaux voisins réfugiés d'Oloron qui ont été invités afin de découvrir la Haute Vallée d'Aspe et échanger, deux soirées musicales et interculturelles sont organisées à Borce le 28 et 29 décembre.

Les Bedousiens ont eu la bonne surprise de trouver dans leur boite aux lettres: Le Maire nous informe qu'à partir du 31 décembre , les déchets verts ne seront plus ramassés par les employés communaux le jeudi après midi, par mesure de sécurité pour les agents et à cause d'une demande de plus en plus grandissante de la population. Nous informons les Bedousiens que la fusion des communautés des communes en janvier va: C'était l'occasion pour le Maire de Bedous de conforter et cadrer le service de ramassage des déchets verts, vu que le service des déchets ménagers sera allégé.

Conscient de la moyenne d'age de notre population et soucieux d'apporter services et qualité de vie à nos aînés, le conseil municipal décide d'arrêter le ramassage des déchets verts. Désormais, la municipalité de Bedous invite donc les octogénaires à sortir les brouettes du garage pour se rendre à la déchetterie en bas de la côte gilets fluos et gyrophares obligatoires , ou à implorer la pitié du voisin pour évacuer leur misère devenue trop dangereuse pour le personnel communal.

Inutile d'insulter l'agent communal la prochaine fois que vous le rencontrerez, un agent communal est un fonctionnaire qui reçoit les ordres de sa hiérarchie, ici votre Maire!

Vu que le Maire de Bedous a d'autres projets pour le partage et la redistribution de nos impôts, les plus jeunes du village devront veiller à ce que leur voisin, incapable de se rendre à la déchetterie, ne soit pas tenté d'allumer un feu dans le jardin au risque de prendre une amende et de se blesser! L'ADMR va peut être étendre ses services à la personne? Nos impôts servent à payer ces appartements et les impôts fonciers afférents, mais ne serviront plus pour le ramassage des déchets verts de nos aînés!

A Bedous, solidarité rime vraiment avec misère! Commission d'évaluation des charges transférées. Agent Coordination et Agent Mobilité. La Communauté de la vallée d'Aspe va fusionner avec celles de la vallée de Barétous, de Josbaig et du Piémont Oloronais.

En , les Aspois ont connu la première intercommunalité, le SIVOM, qui a réuni en premier lieu les communes de la basse vallée puis ensuite les autres communes. En , 22 ans plus tard, disparition de la Communauté des Communes de la Vallée d'Aspe. Nos villages feront partie de la Communauté du Pays d'Oloron et des Vallées du Haut Béarn qui va désormais réunir 49 communes.

Le but est de mutualiser les moyens, pour créer ou renforcer des services à la population trop onéreux pour des communes collecte de déchets, centre de secours, cantine scolaire, gymnase, développement touristique Pour ou contre, entre enjeux économiques et politiques, le citoyen subit la transformation sans information claire et sans concertation. Ainsi va la République A ce jour, environ réunions ont eu lieu pour débattre sur cette nouvelle intercommunalité d'Oloron et, comme d'habitude, certains de nos élus brillent par leur absence!

Très peu d'élus présents donc pas d'information et de communication pour les citoyens sur le sujet. Voilà donc ce que nous savons, 15 jours avant la fusion, sur la future grande intercommunalité: La taxe TOM taxe d'ordure ménagère va sensiblement baisser en vallée d'Aspe. Le service de collecte des d'ordures ménagères au porte à porte sera maintenu et pris en charge en totalité. Une future Maison des Services au Public s'installera au château Fénart, pour officialiser toutes les permanences déjà existantes sociale, juridique Une antenne de la grande interco reste à Bedous avec la mission de faire fonctionner cette Maison des Services.

Les statuts de l'office du tourisme vont changer mais il y aura toujours un office du tourisme en vallée d'Aspe. Les compétences obligatoires, c'est-à-dire les charges que la communauté va garder ou va prendre obligatoirement loi NOTRe: Pour les autres compétences dites optionnelles ou facultatives telles que les équipements culturels, sportifs, scolaires, l'habitat Mais alors ça change quoi?

Pourquoi certains élus sont contre? De quoi ont-ils peur? L'eau et l'assainissement font débat! Ils veulent que la compétence reste communale mais vu la réglementation sur le service de l'eau et de l'assainissement travaux de mise aux normes, d'entretien et de contrôles et la baisse des dotations, les communes ne pourront plus assumer ce poste sans le répercuter directement sur le contribuable, il ne faut pas se laisser leurrer non plus.

Ce n'est pas le service de l'eau potable dans notre vallée qui coûte le plus cher car il y a peu de traitement. Seuls l'entretien des réseaux et des sources, les contrôles, les taxes de l'agence de l'eau coûtent aux contribuables. Mais le service de l'assainissement impose les taxes de l'agence de l'eau, l'entretien et le contrôle des réseaux et de lourds investissements sur les stations d'épuration soumises elles-mêmes à des frais d'entretien, de maintenance, de contrôles, de mise aux normes perpétuelles Les aspois doivent comme tout le monde traiter l'eau qu'ils rejettent et il y a un coût!

Donc, deuxième solution envisagée: Reste à créer ce syndicat: Le poids de la vallée d'Aspe noyée dans cette future grande intercommunalité, l'autre grande question! Développement économique et touristique, territoire de plaine et de montagne qui sera le grand gagnant et le grand perdant? Ne va t-on pas oublier la vallée d'Aspe? La réponse est claire, elle va dépendre de nos élus, de leur implication, de leur motivation et de leur volonté à gérer pour le mieux les intérêts de notre vallée!

Chaque commune aura un élu siègeant dans la future intercommunalité: Bientôt le prochain volet de la loi NOTRe avec le regroupement des communes, et les élus aspois ne se sentent pas concernés par cette réforme qui a déjà mouliné les Régions, les Départements et les Communautés?! Nos élus locaux se sentent-ils investis d'un pouvoir surnaturel pour arrêter la machine aux frontières de leur commune ou, conscients de leur impuissance, attendent-ils simplement la nouvelle injonction pour s'inquiéter, s'interroger, communiquer comme ils l'ont fait avec cette nouvelle intercommunalité?

Si les bars et les commerces ferment, c'est qu'il y a moins de monde et que les gens consomment différemment. Tout va dépendre de la mentalité des élus communautaires, les débats peuvent tourner aux querelles de clochers comme à une nouvelle façon de penser ce territoire et peut être qu'enfin nous trouverons une place, notre place. En attendant la fascinante lecture du prochain bulletin municipal, voyons un peu où nous en sommes par rapport au précédent Gros succès pour les logements de la Maison Nouqué!

Les problèmes de stationnement ne sont toujours pas réglés et la chaufferie dysfonctionne, comme en témoigne notre poste tropicale. Le tiers-lieu centre de télétravail: Aménagement et mise en valeur de l'ancien itinéraire de la RN entre le giratoire nord et l'entrée du village: Surtout pour la "mise en valeur" Fin de l'opération de requalification des rues du village.

Depuis plusieurs années, le bulletin municipal parle d'une étude pour la création d'un internat d'excellence au collège d'Aspe afin de conforter les effectifs. Où en est ce projet? Depuis quelque temps en effet, les voyageurs ont pu constater de la friture sur la ligne. Pour ceux qui ne l'auraient pas lu, voici l'article paru sur la République des Pyrénées.

Vous pourrez ainsi vous divertir avec les raisons invoquées par la SNCF Espérons que de futurs gérants viendront rapidement leur succéder. Mercredi 21 et jeudi 22 septembre: La salle polyvalente indisponible le sol venait d'être refait , le public était invité cette année, sous les halles de Bedous. Ecole de rugby, et 1er match de championnat à Bedous le 18 septembre. Ces trois séances se dérouleront à la salle des fêtes d'Accous.

Toutes les délibérations sont en ligne sur le site de la CCVA. Le débat s'instaure sur le choix des villages qui seraient desservis par la "navette expérimentale" d'Urdos à Bedous. Ce transport proposé aux habitants de la haute vallée d'Aspe ne desservirait pas Lescun et Aydius.

Il serait plus judicieux de passer par les villages excentrés. Cette navette est mise en place à titre expérimental de septembre à décembre , une fois par semaine, le jeudi. Le départ se ferait d'Urdos à 9 h 15, et le retour au départ de Bedous vers 12 h.

Le véhicule utilisé serait celui du SIAMS, conduit par le chauffeur chargé du ramassage scolaire de la haute vallée. Le Conseil de Communauté se réunira jeudi 1er septembre à 18 h. C'est l'occasion pour les associations de présenter leurs activités: Les délibérations sur les différents points de l'ordre du jour seront consultables prochainement sur le site de la CCVA.

Station Sport de Nature: Le projet devant être abouti au 31 décembre, les élus vont former une commission pour continuer à avancer sur le fonctionnement en attendant un éventuel prochain appel d'offre.

En attendant, la direction des PEP cherche à continuer une activité d'accueil de groupes. Les élus prennent quelques vacances et se retrouveront pour la prochaine réunion le 1er septembre.

A part ça, peu de renseignements: Qui participe à ce projet au niveau local? Là encore, ce n'est pas très clair. Apparemment seraient invitées les personnes ayant un projet d'aménagement ou de réhabilitation. A condition toutefois de s'être signalé avant à la mairie puisque c'est elle qui invite. Un élu pourrait-il nous donner quelques explications complémentaires? Car d'autres personnes pourraient être intéressées, à condition d'être au courant bien sûr. Lors du dernier Conseil de Communauté, concernant la poursuite du projet Station Nature, la surprise vient de la commune de Bedous qui semble divisée sur le sujet.

Le maire de Bedous a dit qu'il "ne se retrouvait pas dans ce projet" mais n'a pas donné plus d'explication sur son choix. Mr Bellegarde sait apparemment ce qu'il ne veut pas mais nous ne savons toujours pas ce qu'il veut. Un programme prometteur, artistes plasticiens, spectacles, exposition, bal, repas et casse croûte Découvrez le programme, les 5 artistes en résidence sur le site: Les 3 parcours et la randonnée attendent les compétiteurs pour cette 5e édition du trail valléen dont le succès va grandissant.

Il y aura également 2 courses pour les enfants, les inscriptions se feront sur place le jour même. Pour plus de renseignements, vous pouvez vous rendre sur le site: Jeudi 5 mai, place de Bedous, premier rassemblement de Vallée Debout. Une quarantaine de personnes selon les organisateurs et environ quarante personnes selon les forces de l'ordre. Il faut faire quelque chose. L'Europe avec Merkel, Macron sont sourds et ne veulent rien entendre. Nous ne sommes pas des msulmans, nous sommes des chrétiens, attachés à nos cultures, à nos origines, à nos histoires, propres.

Il faut vite en finir avec le droit du sol en France, et faire des expulsions au plus vite. Ne parlez pas pour les millions d'européens svp. Personnellement je ne suis pas chrétien ; ni musulman du reste je suis encore pire aux yeux des croyants: Pour le reste que dire Le soucis c'est que cela ne peut pas fonctionner: Des miradors avec des mitrailleuses en pleine action et des barbelés seraient illusoires alors les rodomontades des leaders populistes Alors les pauvres du XXIe siècle seraient ainsi les plus grands conquérants que la terre ait jamais connus, car, jusqu'ici, dans l'histoire, la plupart des pays se sont donné les moyens de se protéger des envahisseurs.

Les moyens, eux, ne manquent pas, ce qui manque, c'est le courage politique et la volonté de remettre en question certaines "valeurs" qui nous sont fatales tout autant qu'à ces personnes: La première voie est, pour moi, de s'interroger sur ce qui fait de ces centaines de millions de personnes des "crève-la-faim", justement, et d'agir sur CETTE cause-là, d'abord! Ce sont des gens qui, a priori, disposent de la même intelligence et d'autant de bras que les habitants de nos pays, alors qu'est-ce qui fait qu'ils ne parviennent pas à vivre et à prospérer dans leurs pays respectifs?

Je dénote quelques points communs entre tous ces pays-là. Certes, ils ont souvent un climat moins clément qu'en Europe, mais il y a aussi des pays florissants sous des climats très peu propices. La Chine a ses déserts, la Russie a sa Sibérie, l'Amérique était dans ses débuts loin de n'être qu'une terre hospitalière, et Israël cultive des oranges en plein désert.

Allez voir à la frontière hongroise s'ils passent encore L'afrique du Nord et du Sud, doivent se prendre en charge. Mettre fin aux guerres entre ethnies, mettre un terme à l'enrichissement des politiques avec tout les détournements d'argent. Mettre un terme à cette surpopulation avec contrôles des naissances, ce n'est pas à l'Europe de prendre en charge le surplus de naissance. Nous sommes en Europe de culture chrétienne, avec un mode de vie propre à notre histoire à notre culture.

Nous nous battrons s'il le faut pour tout préserver et transmettre à nos enfants notre mode de vie. Vous avez raison mais c'est nos politiques qui arrangent les complots pour mettre en place des dirigeants corrompuent et se servir dans le pays. C'est bien dommage que Matteo Renzi est perdu son référendum.

Les Italiens n'en seraient pas là aujourd'hui s'il avait été adopté. Mais pour le chômage c'est autre chose, l'Italie paye encore les années Berlusconi. Pour les actifs pourris des banques italiennes c'est encore lui Les Italiens prêtent trop l'oreille aux démagogues. Il faut dire qu'avec le "cavaliere" et ses télés ils pouvaient difficilement lui échapper.

Mais, en principe, ils en ont fini avec lui. Comment on dit "tête de lard" en italien? C'est le résultat de la politique actuelle qui va entraîner la majorité des pays européen vers le populisme, soyez patient pour la France ce n'est qu'une histoire de quelques années.

Macron sera le dernier président. Les français ont bien conscience que tout a été bradé à cause de l'Europe, notre culture, mais aussi au niveau économique, agriculture, pêche, industrie etc.. C'est le résultat qui est due à la politique de Bruxelles et de certains présidents qui veulent nous imposer leurs politiques d'émigration pour ne pas braquer le dirigeants du moyen orient et certains pays arabes pour pouvoir les exploités aux profits de quelques multinationales que tout le monde connais.

En moins de 10 ans la majorité des pays européens serons nationalistes c'est inévitable. Le Mouvement 5 étoiles est populiste et la Ligue est extrême droite. Arrêtez vos dénominations absurdes qui ne servent pas à éclairer le lecteur mais à disqualifier l'électeur. Il n'y a rien de populiste. Mme Merkel, Mr Macron, Bruxelles sont les seuls responsables. Les peuples européens ne veulent pas de l'immigration, essentiellement musulmane, qu'on leur impose.

Attention à la colère des peuples, elle monte. Les riens de France doivent être écoutés et non être méprisés. En prendre de la graine - ceux qui souhaitent que Macron échoue - voilà ce qui peut nous arriver! Macron représente la fusion des 2 partis, dont la France ne veut plus, il cumule les défauts des deux. Macron est le Renzi français. Il finira comme lui. Entre temps, il aura appliqué la politique des GOPÈ des commissionnaires, politique de dévaluation en interne Et peut-être certains diront bravo en brandissant les possibles excendents primaires Bruxelles trouvera une autre tête de gondole contre "les populistes nauseabonds des hrs sombres et des années 30" De toute façon, l'Italie est inexistante sur l'échiquier commercial et politique de l'Europe et encore à l'échelon mondial!

C'est un pays en perdition socio-économique depuis des décennies dont le seul écho se fait au travers de son flux migratoire incessant mais pour cela, elle encaisse des fonds européens conséquents! Encore un bon en macro économie. On est par endroit au même niveau que les italiens, parfois même derriere eux en terme de marge sur certains secteurs Troisième économie de la zone. Non vous avez tout faux, nous sommes au même niveau que l'Italie, ni plus ni moins.

Vous essayez de vous rassurer il me semble, mais les peuples européens en n'ont assez de cette immigration qui bouleverse culture profonde et mode de vie. Nous sommes italiens, français, espagnols, belges, portugais, nous ne sommes pas des musulmans, ni des africains. Observez trente secondes les différences entre l'Allemagne et l'Italie. Combien de temps pour former un gouvernement allemand où, sur le fond, ils sont d'accord sur tout???

On sait comme la mondialisation a fait exploser les fondements de la fiscalité. Mais la récupération des biens détournés, quand bien même elle serait envisageable, ne rendrait pas pour autant à la nation le contrôle qualitatif de la croissance, à savoir celui de sa destinée. Contrairement à l'idée reçue, les impôts d'hier ne font pas les services publics de demain. Dans une économie effondrée, se demande-t-on s'il faut cesser de financer l'instruction des enfants, la recherche, le Parlement, une presse libre?

Et si la violence des exclus s'accroît, qui demandera qu'on coupe les vivres de la police? Se demande-t-on, dans une société où le quart des actifs souffrent directement du chômage, alors qu'elle regorge de biens futiles, s'il faut cesser de construire, de pacifier, d'éduquer?

Se demande-t-on encore, en l'an , pourquoi l'humanité voit venir l'asphyxie de son environnement naturel en subissant la domination d'une instance abstraite, absurde, sans avoir idée de ce qui en est le premier fondement? Celui qui a le contrôle de la création monétaire est celui qui décide avant tout autre de ce que produit la nation. La Nation doit pouvoir émettre la monnaie dont elle a besoin, en proportion de son développement. Et la monnaie qu'elle crée, elle doit pouvoir l'affecter aux projets qu'elle décide pour demain, non pas au paiement de ceux qu'elle se voit imposer, aujourd'hui, impuissante, endettée.

Or, ce peuple qui ne tolère plus un régime consacrant l'impuissance du politique, la mort de l'État social, et la croissance aveugle, ce peuple qui subit à tout instant la domination du dieu marché, méconnaît grandement l'aliment de base de son bourreau: Ce peuple qui croit que l'argent n'a pas d'odeur, qui croît qu'il a aboli les privilèges voilà deux siècles, ignore depuis plus longtemps encore celui des banquiers.

Nul État de la zone euro ne peut déroger à cette règle. Néanmoins, les députés de la zone euro du Parlement Européen disposent, à la majorité simple, d'un droit de veto concernant une demande d'un État s'ils estiment que le projet n'est pas fondé ou qu'il contredit les orientations générales de la politique européenne.

Avant que vous ne vous perdiez dans les méandres de ce site, je voudrais vous proposer de lire une page sur le blog d'Etienne Chouard, page qui commence ainsi Vous croyez que la monnaie est créée par l'État?

Si c'était l'État qui créait la monnaie, la prêtait aux banques et en percevait l'intérêt, alors cet intérêt environ milliards d'euros pour l'Europe en ?